Ésotérisme

L’ésotérisme (du grec ancien esôteros, « intérieur ») est l’ensemble des enseignements secrets réservés à des initiés. Ce terme, dont le sens diffère de façon notable selon les époques et les auteurs, est parfois utilisé dans la culture populaire pour parler de courants de pensée marginaux à composante secrète ou étrange (sociétés secrètes, occultisme, paranormal, etc.).

Le mot « ésotérisme » est d’origine grecque et, dans l’Antiquité, désignait habituellement des enseignements réservés à un petit nombre d’initiés, notamment au sein des Mystères, par exemple les Mystères d’Éleusis.

Ce mot a aussi été utilisé, en Occident, pour désigner des enseignements ainsi que des courants, qui, au sein du christianisme, appartenaient à des milieux fermés qualifiés, pour la même raison, d’ésotériques et regroupés sous la dénomination générale d’ ésotérisme chrétien auquel appartient en particulier l’hermétisme chrétien. On utilise aussi cette dénomination, dans ce contexte, à propos des écrits de Jacob Boehme, de Jean de Ruisbroek, auxquels on donne également le nom d’écrits théosophiques. Ce dernier terme doit être distingué de la Société Théosophique, mouvement moderne créé en 1875 par Madame Blavatsky et dont le caractère ésotérique est contesté en 1921 par René Guénon1 mais reconnu en 1990 par Pierre A. Riffard, spécialiste du sujet. L’anthroposophie de Rudolf Steiner est un ésotérisme chrétien, qui est aussi qualifié d’ésotérisme «rationaliste» par Robert Sumser.

test de popup Esotérisme styletest de popup Esotérisme styletest de popup Esotérisme styletest de popup Esotérisme style

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.